31059482_2037844396466470_17982464654542

 

"Je me disais que je voyais le monde.

Mais mon regard ne pouvait embrasser le monde dans sa totalité et je n'en voyais que des parties.(…) Ensuite, il n'y a plus rien eu à regarder. Alors j'ai compris que tant qu'il y avait quelque chose à regarder, j'avais été entouré par le monde."

Daniil Harms, extrait de Le Nonde,

mai 1930

 

Le Nondeest le texte fondateur de notre compagnie.

Un poème écrit par un des grands auteurs russes du XXème siècle, dont la nouvelle La Vieille fut la première création de la compagnie,

la toute première fois...

Nous visons un théâtre engagé, protéiforme, exigeant, qui donne place aux écritures dramaturgiques, au clown, au jeu masqué.

Un théâtre qui nous ressemble, fruit de nos cheminements artistiques.

Un théâtre qui fouille les différents outils disponibles au service de l'Acte, du Geste créatif, et de sa nécessaire poésie.

Un théâtre qui aime voyager entre bouffonneries et minimalisme, improvisations et explorations méticuleuses du texte.

Nous utilisons ces différents langages, ces chemins multiples de la création, pour tenter de parler du monde qui nous entoure, de fabriquer de l'art vivant par l'observation de nos semblables, de poser notre regard sur une société qui nourrit encore et encore nos grandes et petites misères quotidiennes...

Nous nous reconnaissons dans ce "théâtre élitaire pour tous" comme le désirait Vitez, un endroit artisanal au service des gens, populaire et engagé, où chaque spectateur puisse éprouver, au delà du divertissement proposé, son esprit critique.

 

Nos actions sont également tournées vers la pédagogie.

Mettre les mains dans le moteur du jeu, au service des professionnels, et ceux qui sont sur la voie de l'être,

des spectateurs éclairés et ceux qui aspirent simplement à vivre une aventure collective et artistique exigeante.

Une sorte d'école du jeu où s'éprouvent les outils nécessaires à la créativité de chacun.e.

 

Nous tentons par toutes ces actions de mettre en œuvre un théâtre qui nous rassemble,

un théâtre vivant...

Jean-Paul Mura et Magali Basso